Ne faites pas cavalier seul.

Adhérez Maintenant

Impasse dans les négociations avec la WCMA et nouvelle entente Radio-Canada  

par Alan Willaert, vice-président de l’AFM pour le Canada

Le Bureau canadien continue de négocier avec les festivals de musique, les cérémonies de remise de prix et les autres activités de l’industrie de la musique afin que tout ce travail soit assujetti à une entente syndicale. Nous avons récemment conclu une entente avec l’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement (CARAS) qui présente chaque année les prix Juno et, pendant plusieurs jours, des prestations live de jeunes artistes dans divers lieux de la ville hôte. Notre entente de trois ans représente des améliorations significatives, notamment des contributions à la caisse de retraite et un cachet pour la diffusion en continu distinct de celui pour la radiodiffusion. Nous travaillons actuellement à une entente similaire avec les Canadian Country Music Awards, une autre activité importante qui a lieu dans une ville canadienne différente chaque année. C’est Saskatoon qui a été retenue pour 2017.

Les discussions avec la WCMA dans l’impasse  

Notre défense des intérêts des musiciens s’est heurtée à la résistance de la West Coast Music Alliance (WCMA) qui, depuis sa fusion à la fois avec les prix  de l’Ouest et ceux des Prairies, a tenu une semaine de festival et de remise de prix qui s’appelle Breakout West. Après plusieurs tentatives en vue de conclure une entente plus que raisonnable,  la WCMA a refusé de revenir à la table de négociation.

L’enjeu dépasse de loin le dépôt de contrats et la rémunération des musiciens pour la cérémonie de remise de prix et la diffusion live en continu. Inexplicablement, les négociateurs ont pris la position selon laquelle  « les musiciens ne devraient pas considérer Breakout West comme un engagement rémunéré, mais plutôt comme une occasion de réseautage ». En d’autres termes, les vitrines de cette activité ne rapportent rien. Pas de rémunération, pas de fonds de retraite et aucune protection contre l’enregistrement et la diffusion en continu non autorisés.

Pourtant, les organisateurs peuvent compter sur environ un demi-million de dollars en subventions gouvernementales et en commandites privées en plus de ce qu’ils reçoivent de la billetterie et des participants. Où donc va tout cet argent? En conséquence, le bureau de la FCM n’a pas eu d’autre choix que de demander que la West Coast Music Alliance et son conseil d’administration soit placés sur la liste noire internationale de l’AFM. Les membres ne doivent pas se produire pour ou en association avec l’activité Breakout West de septembre 2017. Bien que nous demeurions ouverts à la négociation, nous prendrons tous les moyens à notre disposition pour forcer les responsables à mettre fin à l’iniquité de ce milieu de travail inconcevable.

Une nouvelle entente avec la SRC

Sur une note plus positive, après deux ans de négociations sporadiques, nous avons conclu une entente avec la Société Radio-Canada. En plus d’augmentations substantielles des cachets, nous avons obtenu des paiements résiduels pour les trames sonores et les indicatifs musicaux des séries et des émissions dramatiques de même que pour des programmes plus anciens issus des archives de la SRC (avec certaines limites). Notre entente avec le diffuseur national du Canada demeure le seul contrat avec un syndicat qui prévoit une garantie  de dépense annuelle.

Le texte final sera prêt dans quelques semaines et nous pourrons alors procéder à la ratification de l’entente. J’aimerais remercier personnellement les membres du comité de négociation de la FCM qui ont consacré plusieurs journées de travail à l’obtention de conditions équitables pour nos membres. Il s’agit de : Eddy Bayens, président de la section 390 (Edmonton, Alb.); Doug Kuss, secrétaire-trésorier de la section 547 (Calgary, Alb.); Michael Murray, directeur général de la section149 (Toronto, Ont.); Francine Shutzman, de l’OMOSC, et présidente de la section180 (Ottawa, Ont.); Robin Moir, secrétaire-trésorière de la section180; Luc Fortin, président de la section 406, et Varun Vyas, secrétaire-trésorier de la section 571. Et un merci tout spécial au personnel du Bureau canadien : Liana White, directrice générale, Susan Whitfield, directrice de l’administration, Dan Calabrese, administrateur des contrats, et Bernard Leblanc, directeur des Services symphoniques pour le Canada.

SoundExchange fait l’acquisition de la CMRRA

Fait à noter pour les artistes et éditeurs canadiens : Sound-
Exchange a acheté l’Agence canadienne des droits de reproduction musicaux (CMRRA). Pendant de nombreuses années, la CMRRA a collecté les droits sur la reproduction mécanique au nom des artistes et s’est également occupée des droits de synchronisation. Au cours des dernières années, l’organisme a confié ces responsabilités à l’Association canadienne des éditeurs de musique. On s’attend à ce que SoundExchange, aujourd’hui le plus important organisme de gestion collective au monde, maintienne ces opérations séparées, du moins pour le moment. Restez à l’affut pour la suite des choses.

 

Retour en force à l’ECMA

par Liana White, directrice exécutive, FCM

À la lumière de relations récentes qu’ont entretenu la FCM et l’East Coast Musicians Association, le personnel de la Caisse de retraite des musiciens du Canada, (la « Caisse ») et celui du Bureau canadien ont participé à la plupart des aspects de l’événement qui a duré une semaine à Saint John, Nouveau-Brunswick.

La FCM et la Caisse ont conjointement organisé un panel informatif à l’intention des artistes émergents, la plupart desquels étaient inscrits au programme de mentorat de l’ECMA, afin de leur présenter une série de séminaires consacrés aux affaires pratiques. Beaucoup d’artistes ont assisté à ces événements et nous avons été ravis de constater que les membres du conseil d’administration de l’ECMA avaient pris le temps d’y assister pour en apprendre davantage au sujet de notre syndicat. Nous avons reçu des commentaires très positifs, facilitant ainsi une meilleure compréhension entre les deux parties, ce qui contribuera positivement à nos efforts en vue d’enrichir la vie des musiciens professionnels. Comme c’était prévu dans notre accord, nous avons occupé une aire d’exposition en veillant à rejoindre le plus de musiciens et de représentants de l’industrie possible.

Beaucoup de nos membres ont assisté et se sont produits à l’ECMA, parmi lesquels plusieurs ont reçu une nomination ou un prix. Nous félicitons fièrement tous les membres de l’AFM qui ont été reconnus pour leurs talents à la remise des prix, et l’équipe de la FCM sur le terrain a collectivement apprécié la prestation de bon nombre de nos membres talentueux. Malheureusement, en raison de contraintes de temps, nous ne sommes pas en mesure de citer tous ces membres. Cependant, nous souhaitons mentionner le président de la section locale 820 (St. John’s, NL), Greg Bruce, qui a joué avec son groupe de jazz, Ouroboros, et qui a reçu une ovation. Aussi, la directrice exécutive de la section locale 820, Rozalind McPhail, a remporté le prix de l’ECMA pour l’enregistrement électronique de l’année. Le dernier et non le moindre, le président de la section locale 815 (Saint John, N-B) Greg Marks, a joué pendant la semaine de l’ECMA après de longues journées passées au kiosque d’exposition avec le personnel de la FCM. Il est toujours utile et apprécié que nos agents locaux (juridictionnels) participent aux côtés du personnel de la fédération.

En plus de participer avec de nombreux membres, membres potentiels et représentants de l’industrie, nous avons également participé avec les chefs des quatre associations provinciales de l’industrie de la musique de la côte Est, avec lesquels nous avons poursuivi nos efforts en vue de tisser des relations plus étroites, non seulement au niveau national, mais aussi avec les sections locales de chaque province.

Bien que l’événement se soit bien passé dans l’ensemble, certaines questions soulevées par les conditions contractuelles entourant certaines prestations ont été abordées et seront définitivement corrigées pour la Semaine de l’ECMA lors de son 30e anniversaire, l’année prochaine à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Encore une fois, j’aimerais remercier nos agents des sections locales susnommés, ainsi que la Caisse et le personnel de la FCM qui ont assuré une présence forte et positive de notre syndicat.