Ne faites pas cavalier seul.

Adhérez Maintenant

Entrer au Canada sans stress 

par Robert Baird, président, Baird Artists Management (BAM!)

Mon groupe, qui est basé à Houston, au Texas, doit effectuer un certain nombre d’engagements au Canada au début d’octobre. C’est notre première fois, et on nous a dit qu’il y a un certain nombre d’exigences à remplir pour pouvoir entrer au Canada. Nous ne savons pas très bien à quoi nous attendre, pouvez-vous nous aider?

Certains d’entre nous se rappellent « le bon vieux temps » où un permis de conduire et un certificat de naissance suffisaient pour traverser la frontière canadienne. Depuis 2009, ce n’est plus le cas. Si vous voyagez par les airs, il vous faut maintenant un passeport américain (ou une carte NEXUS) pour entrer au Canada et aussi pour retourner aux États-Unis. Si vous arrivez par voie terrestre ou par bateau, il vous faudra un passeport américain, une carte-passeport ou alors un permis de conduire Plus (offert dans les états du Michigan, de New York, du Vermont et
de Washington).

Si vous êtes un résident permanent légitime des États-Unis, votre carte verte vous permettra de traverser la frontière dans les deux directions, peu importe votre mode de transport. Pour les détenteurs de passeports de certains pays, le Canada exige un visa d’entrée. Si un membre de votre groupe se trouve dans cette situation, visitez le site Web suivant du gouvernement du Canada :
http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/visas.asp, pour déterminer s’il lui faut obtenir un visa de visiteur. Vous pouvez demander le visa en ligne, mais le délai peut dépasser largement un mois. Lancez le processus bien à l’avance. Vérifiez également si quelqu’un dans votre groupe doit obtenir une autorisation de voyage électronique (AVA) : http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave.asp.

Les automobilistes qui ont l’habitude de traverser la frontière savent que certains postes frontaliers sont plus rapides que d’autres.  Les délais peuvent également varier en fonction du trafic, de l’heure et de la date. Vous pouvez facilement vérifier les temps d’attente à l’avance à l’adresse suivante : http://www.cbsa-asfc.gc.ca/bwt-taf/menu-fra.html.

Pour éviter de possibles complications lorsque vous traversez la frontière avec des instruments de musique, vous avez deux options : le carnet ATA (http://www.atacarnet.com) ou une liste d’inventaire. La liste doit inclure une description de chaque article, le numéro de série, le prix, la date et le lieu d’achat de même que sa valeur de revente actuelle. Assurez-vous d’apporter cette liste au bureau frontalier de votre pays de résidence et de le faire estampiller par un agent. L’agent examinera les instruments afin de vérifier votre liste, il est donc préférable de bien identifier les instruments avec le nom du propriétaire ou du groupe (s’il y a lieu) et peut-être même de les numéroter pour les faire correspondre à la liste. Vous devez également déclarer tout CD que vous comptez emporter avec vous.

Sachez toutefois que le fait de présenter les documents exigés ne garantit pas que vous pourrez entrer au Canada. Tous les visiteurs au Canada doivent également passer une entrevue avec un représentant de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Ayez votre passeport ou autre documentation en main, y compris une preuve de possession de votre véhicule et vos contrats d’engagement, et attendez-vous à ce qu’ils soient inspectés. Enlever tous verres fumés et regardez l’agent dans les yeux lorsque vous lui répondez. Ce n’est pas le moment de blaguer ou d’avoir des comportements inappropriés. Il est important que l’agent frontalier vous perçoive comme une personne respectueuse des lois et de l’autorité.

Pour la plupart des artistes étrangers, l’entrée au Canada est assez facile. Le plus souvent, aucun permis n’est requis, et il suffit de répondre à quelques questions quant au motif de votre voyage, à votre destination et à ce que vous comptez y faire. Pour éviter les délais, soyez prêt à donner des réponses simples et directes aux questions que l’agent pourrait vous poser. Et voilà, bienvenue au Canada.